Samedi 17 Septembre :

Lever à peu près en même temps que les cyclistes. Bonne douche puis je plie bagage et file en ville pour faire mon premier petit déjeuner dans un "dinner" dans Moab. Il y a déjà du monde mais je trouve à me placer facilement. J'ai droit à mon café servi de suite et à volonté.

Un tas de gens dégustent des plats gargantuesques dans la carte très fournie. Moi je reste très continental sucré et commande des pancakes et un milkshake à la fraise. Une fois servi je beurre mes pancakes et les recouvre de sirop d'érable, un vrai délice. Et puis ça cale bien quand même.

IMG_4779

Je repars vers 8h50 et prends la direction de Bryce Canyon National Park. Je traverse un tas de paysages différents très changeants au fil des kilomètres.

IMG_4800

Après avoir pris un bout d'interstate je retrouve une route plus accidentée mais jolie mais ce qui me déprime le plus c'est le panneau avec les kilomètres jusqu'au parc, plus de 110 miles à parcourir encore.

On passe par des zones légèrement arborées, des zones désertiques au paysage lunaire, et des canyons au grès rouge vif. Je prends quelques photos dans l'un d'eux.

IMG_4808

Je fais une pause pour manger un peu avant l'entrée dans pizzeria ou je prends un délicieux calzone et des beignets d'oignons (onion rings).

Je finis par arriver à l'entrée de Bryce un peu avant 14h, montre mon pass et suis la route pour voir les différents points de vue. Tout est découpé, en tourelles blanches à rouges, c'est magnifique.

IMG_4841

Pas de randonnée aujourd'hui, le chemin le plus intéressant suivant le long de la cime, quelques dizaines de mètres en dessous, dans le canyon. Je profite des différentes vues et prends la route pour Zion qui est beaucoup moins loin.

IMG_4879

J'y suis vers le coucher de soleil après avoir descendu de plusieurs centaines de mètres en arrivant par l'entrée Est. Je gare la voiture et monte dans une navette qui remonte dans le canyon (les voitures y sont interdites). Je suis seul avec une équipe anglaise sport co. Le temps de faire les trente minutes de bus jusqu'en haut du canyon l'obscurité est presque complète.

On a la chance d'apercevoir des biches et daims, ainsi que des dindes sauvages, bloquant la route. Au retour j'essaie de descendre la vallée pour votre s'il y a des logements de disponible. Tout est booké, du camping aux motels et divers hôtels. Je remonte donc me poser sur le parking après avoir acheté des cookies maison dans une pâtisserie.

Je me déplace un peu plus tard après avoir appris que des agents du parc avaient demandé à certains de partir dans un autre parking. Je me pose au bord de la route, dîne sur le pouce et vais me coucher. Je n'aurai pas guère besoin du sac de couchage car il fait plus de 20°C.